[Floride] Jour 11 : Just relax ! – Partie 2

Nous retournons à notre cabine pour nous changer, histoire d’être plus à l’aise. Nous y découvrons encore un message sur le répondeur, cette fois venant du guest services, qui nous demande de redescendre pour remplir un formulaire afin d’être recontactés par le Manager de Port Adventure. Ça commence sérieusement à m’agacer toute cette histoire, j’ai l’impression d’être ballottée à droite et à gauche.

Nous redescendons donc une nouvelle fois à guest services, où cette fois nous sommes accueilli par un CM à l’attitude totalement différente. Il sera souriant et très compatissant, en me demandant si j’ai besoin d’une quelconque aide médicale (notamment un fauteuil roulant). Je remplis rapidement le formulaire en étant la plus exhaustive possible pour pas avoir encore à raconter pour la énième fois la mésaventure arrivée deux jours plus tôt. J’aimerais bien pouvoir passer à autre chose définitivement.
On en profite pour payer les différents pourboires en espèces, et nous nous rendons ensuite dans la partie boutique du bateau afin de voir ce qu’on peut y dénicher comme souvenirs (et compléter nos cartes postales). En vrai, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il y ait autant de choix.

Pour vous donner une idée, il y a 5 boutiques en tout (6 si on compte la boutique piscine sur le Deck 11), et elles sont toutes grandes avec leur propre thème.

On retrouve les grands classiques (peluches, déguisements, mugs), mais aussi des articles exclusifs Cruise Line.

On a également l’occasion de voir l’entrée du Walt Disney Theater, car jusque-là, nous n’étions pas rentrés de ce côté et donc ne l’avions aperçu que par vidéo.

Puis, nous continuons notre visite de boutiques par les boutiques de « luxe », avec pleins de bijoux qui me feront de l’œil (j’adore tout ce qui brille).

Tout cela nous aura pris une bonne heure quand même. Et ça aura également bien aidé la digestion.

On a surement acheté 2-3 trucs dans les boutiques, mais on ne se souvient plus trop. Ce qui est sûr, c’est que ce pin’s en faisait partie :

Et d’ailleurs, pour information, le pin trading fonctionne également sur les bateaux ! Vous trouverez des albums de pin’s près des caisses des boutiques avec pleins de pin’s que vous pourrez échanger avec les casts. Par contre, ne vous attendez pas à des merveilles, cela reste assez basique comme pin’s.

J’en profite pour prendre une vidéo du pont 4, que je trouve toujours aussi beau.

L’après-midi est à peine entamée, mais vu le programme de la soirée, je décide dans un premier temps de retourner à la cabine pour faire nos bagages.

C’est avec un peu de tristesse que je range toutes nos affaires, mettant nos tags Daisy sur les valises, et remplissant les fiches de débarquement.

Vous devez absolument accrocher ces tags sur vos valises si vous voulez retrouver vos valises hors du bateau. Quand vous quittez la croisière, vous arrivez avant la douane à un local où sont stockées toutes les valises du bateau. Ce tag vous permet de savoir où seront les vôtres dans le tas. Et on peut vous l’assurer, vu la quantité de valises, vous serez bien contents de savoir où elles se trouvent.

La croisière touche déjà à sa fin, et je sens déjà une pointe de nostalgie arriver.
Bien heureusement, il nous reste encore 3 bonnes heures pour profiter du Dream, et pour ça, direction la zone adulte. Au passage, nous faisons une halte au « Cove Café », pour découvrir à quoi il ressemble. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit si cosi.

Puis, nous continuons dans la zone. Contrairement à ce matin, elle est déjà beaucoup plus fréquentée, et avec raison, vu la chaleur qui règne. On prend une glace au passage, puis nous cherchons deux transats à l’ombre et on s’installe… pour une sieste longue et méritée, devant une mer toujours calme, paisible, et merveilleuse.

On a essayé d’aller dans la piscine juste avant, mais l’eau était un peu fraiche, car à l’ombre à cette heure de la journée. On n’y est vraiment pas resté longtemps, on est vite allé s’allonger. 

Vers 17h, nous quittons le soleil et les transats pour aller nous préparer. Notre réservation pour le Remy est à 18h et je n’ai pas envie d’être en retard cette fois-ci.
Je remets ma robe, et Mickaël son costume (avec une cravate en plus), et c’est parti une nouvelle fois pour rejoindre l’autre bout du bateau. J’ai l’impression que cette journée, nous avons passé notre temps à faire des aller-retour, mais en vrai, on a vu pleins de choses entre temps.
Lorsqu’on quitte la chambre, j’espère croiser Santanu pour lui remettre en main propre son enveloppe de Tips, car je ne suis pas certaine qu’on le reverra. Malheureusement, nous n’aurons pas cette occasion, et c’est donc avec un petit mot personnalisé posé sur le lit à côté de son enveloppe que nous lui transmettrons nos plus vifs remerciements pour ces 3 jours de croisières.

En sortant de la chambre, nous mettons nos valises taguées dans le couloir, devant notre porte. Santanu viendra ensuite s’occuper de les prendre et les mettre en lieu sûr pour le lendemain.
Il faut donc prévoir un petit bagage afin de pouvoir ranger les affaires le lendemain matin (pyjama, trousses de toilettes, etc).

A 18h exactement, nous sommes de nouveau devant le comptoir d’enregistrement au 12ème étage pour un moment encore plus fabuleux que le midi.

Laisser un commentaire