[Floride] Jour 13 : De la Nouvelle-Orléans au charme victorien – Partie 1

Il est 8h30 ce matin lorsque j’ouvre les yeux, et je suis surprise de ne pas trouver Mickaël à côté de moi. Une fois n’est pas coutume, il est le premier à s’être réveillé. Peut-être est-ce le fait de savoir qu’on quitte le Port Orléans qui l’a motivé à se lever ? Va savoir.

Aucune idée pourquoi, j’avais même oublié que j’avais pu me lever avant elle :/ 

Moi, j’ai un peu plus de mal à émerger, et surtout, je subis encore les effets de cette espèce de grippe que je traine depuis notre départ. J’ai une petite fièvre, mais en laissant passer une bonne dizaine de minutes, j’arrive quand même à sortir du lit.
Un message nous attendait sur le répondeur de notre chambre de la part du front desk. Je m’étais fait livrer un colis pendant notre absence et il nous attendait sagement à la réception. Pendant que je me prépare et finis de ranger les dernières affaires, Mickaël va donc récupérer le colis pour moi, qui contient un bien précieux à mon cœur : un miroir édition limitée à l’effigie de ma chère Ariel.

Ces miroirs étaient uniquement dispos sur le Disney Store. Petite astuce si vous voyagez bientôt aux US : il existe des systèmes de boites aux lettres temporaires comme Shipito. Vous vous inscrivez, ils vous donnent une adresse postale, et vous pouvez y expédier ce que vous voulez depuis un site internet US. Puis une fois reçu par Shipito, vous pouvez choisir où renvoyer le colis, même en dehors des US. Pratique pour les sites qui ne livrent pas à l’étranger 🙂
Il n’y avait pas grand monde dans le resort à cette heure-là, je n’ai croisé quasiment personne sur le chemin.

Je laisse sur la petite table basse la toute dernière enveloppe pour la femme de ménage, puis je quitte pour la dernière fois notre chambre du POR.

Il fait très beau mais frais. Et c’est à 9h30 que nous démarrons pour le resort qui me fait rêver depuis le début : le « Grand Floridian ». Alors… On avait une réservation au « 1900 Park Fare » pour 9h30 justement. Une fois de plus, nous serons en retard, mais honnêtement ça m’est bien égal. Une fois de plus ou de moins maintenant… 
Nous prenons pour la dernière fois le départ depuis le POR, et on croise des biches près du plan d’eau qui était proche de notre chambre. Une bien belle surprise qui me permet de partir avec un sourire encore plus large.
Dès cet instant, je suis sur un petit nuage, car c’est un autre de mes rêves qui va se réaliser. Le Grand Floridian est sans aucun doute le Resort qui m’a le plus fait envie. Ses couleurs roses pales, son architecture, le romantisme qui s’en dégage, c’est tout ce que j’aime, et je me réjouis de pouvoir passer les 3 prochaines nuits de notre séjour dans ce merveilleux hôtel.
Certes, beaucoup diront que c’est un caprice, que pour le prix mis dans ces 3 nuits nous aurions pu faire tellement d’autres choses, manger dans tellement d’autres restos, acheter tellement de vêtements et souvenirs, mais peu m’importe, peu nous importe. Nous voulions finir en beauté notre séjour.

Puis bon, c’est quand même une bonne occasion de tester un hôtel comme le DLH, sans payer le prix du DLH :p

Il ne nous faudra pas plus de 10 minutes pour rallier notre nouveau point de chute. Je trépigne sur mon siège comme une enfant lorsque nous arrivons dans la zone de Magic Kingdom, et mon cœur bat incroyablement vite quand on passe le portail du Grand Floridian.

Le Grand Floridian fait partie des rares resorts à être sur les « terres » de Magic Kingdom. Pour s’y rendre, on est donc obligés de passer par l’entrée de Magic Kingdom et à travers TTC 🙂

Le CM à la guérite nous accueille avec le sourire. Il ne nous demande pas notre réservation, juste notre nom. Mickaël essaye d’articuler au mieux et réussi à se faire comprendre. On reçoit alors un beau « Welcome Home » en même temps que la barrière se soulève.

Je me débrouille en anglais, mais j’aime pas le parler… Du coup, c’est pas très pratique pour progresser à l’oral. 

Nous partons nous garer et enfin, nous foulons le hall de ce majestueux hôtel. Il est immense, et je ne sais pas où donner de la tête. J’ai vu pleins de photos de cet endroit, mais je ne m’imaginais pas que c’était aussi haut de plafond.

Je ne peux, une fois de plus, m’empêcher de faire le rapprochement avec le Disneyland Hôtel, et c’est vers ce dernier toutefois que ma préférence ira, mais très légèrement. La raison ? Le parfum du DLH. Ce parfum qui t’accueille dès que tu arrives, et qui te met si à l’aise. Ici, il me manque un peu. Pareillement, je trouve un peu moins « solennel » la structure du hall. Contrairement à Paris, l’escalier pour monter ne se trouve pas au centre mais sur le côté. Mais ça n’empêche en rien que je suis émerveillée.

L’hôtel est vraiment très beau et très aéré, on s’y sent bien, pas cloitré. Après forcément, on ne peut pas s’empêcher de le comparer à celui de Paris par son style, mais je pense que les deux ont chacun leur charme.
Le Grand Floridian est énorme, très beau, avec une belle vue. Le DLH à la proximité du parc, et cette atmosphère si différente des autres. Pour le moment, pas déçu d’être arrivé jusque-là en tout cas 🙂

Comme nous restons un petit moment sur place, un CM vient nous voir en nous demandant si nous avons besoin d’aide. Je lui explique que nous venons d’arriver du Port Orléans, mais que je suis un peu partagée : nous avons une réservation pour le petit déjeuner, mais nous devons également prendre notre chambre. Il nous indique qu’on peut faire l’un ou l’autre en premier, il n’y aura dans tous les cas aucun problème.
Nous choisissons d’opter pour le petit déjeuner, parce que mine de rien, depuis notre repas au Be Our Guest de la veille à 16h30, nous n’avons rien avalé.

Reprenons donc nos bonnes habitudes à Disney World avec un petit déjeuner buffet personnage, mon petit péché mignon. Nous allons nous enregistrer au comptoir. Notre retard ne fera même pas tiquer la charmante dame qui nous accueille. Elle nous donne un bipeur et nous indique que nous pouvons aller attendre soit dans le petit jardin dehors, soit nous mettre dans un coin.
Nous décidons d’aller un peu à l’extérieur où nous pouvons ainsi découvrir quelques sculptures de buisson sur Mary Poppins.

Mais il fait vraiment frais, et comme je ne me sens pas déjà bien, nous préférons rentrer à nouveau.
Cela nous donnera l’occasion de faire quelques photos avec un photographe devant la fresque du restaurant.

Puis, à 9h50 notre bipeur vibre, c’est le moment de notre Supercalifragilistic breakfast avec Mary Poppins, Alice, et le chapelier fou, mais également Tigrou.
Nous sommes installés à une table assez proche de la porte d’entrée, et donc loin de l’endroit où les personnages arrivent. J’ai un peu peur de ne pas réussir à tous les avoir, mais finalement ça se passera bien. En fait, c’est même idéal car cela nous permet de manger tranquillement et d’aller profiter plusieurs fois du buffet.

D’ailleurs parlons-en de ce buffet. Mon dieu, quel buffet ! J’ai tout adoré, avec une mention particulière pour les omelettes faites à la demande. Il y a pour tous les gouts, et le buffet est régulièrement réassorti.

J’ai également trouvé que la déco était très jolie, bien dans le thème de Mary Poppins (cela dit, je me demande si ça ne dénote pas un peu le soir avec le repas avec Cendrillon du coup).

Nous avons goûté à pratiquement tout, et c’est vivement que je recommande ce petit déjeuner.

Nous avons rencontré presque tous les personnages présents, commençant par la jolie Alice, et terminant par le tout fou Tigrou, mais je n’ai pas eu mon fluffy Winnie.

Et, au lieu de les faire signer sur mon carnet, je les ai fait signer sur un dessin que j’avais fait au préalable. Je voulais le faire signer pendant la croisière, mais finalement, changement de plan. Ça a été une partie de rigolade franche lorsque ça a été le tour du Chapelier fou de signer puisque, tête en l’air qu’il est, il a signé d’abord sur la mauvaise face du dessin. Tellement fidèle au personnage xD .

Quand on lui a fait remarquer qu’il s’était trompé de sens, il s’est mis à hurler x) 

Une fois de plus, l’interaction avec les personnages a été vraiment top.  Nous avons mis 50 minutes pour ce petit déjeuner dont nous sommes ressortis plus que ravis.

Le buffet est pas mal, mais ce que j’ai préféré par-dessus tout, c’est le cuisinier qui fait les omelettes à la demande. On lui dis ce qu’on veut dedans, et c’est parti pour une cuisson en live 🙂
Pour le goût, l’ambiance, et le choix, je recommande ce resto. 

Nous nous rendons alors au check-in. Puisque nous avions pris la chambre en room only, il nous restait encore à la solder, ce qui fut fait avec… la gift card offerte (enfin, en parti seulement, bien évidemment). Gift Card que l’on a obtenu à Disney Springs grâce à notre réservation sur le site UK. 
Nous prenons connaissance du bâtiment dont nous avons hérité. En voyant le nom, je suis déjà satisfaite puisque mon souhait principal a été respecté.

Maintenant, reste à savoir si le second souhait l’est aussi, à savoir une vue partielle sur le lac. Nous retournons chercher nos valises dans la voiture, et prenons la direction de notre bâtiment.  Nous avons la chambre 9418 dans le bâtiment « Big Pine Key », et lorsque nous prenons sa direction, je sais déjà que c’est perdu.

Mais cette pointe de déception ne sera que très brève. En effet, dès que nous ouvrons la porte, que je m’avance dans cette chambre, j’ai des étoiles dans les yeux, et encore plus lorsque j’arrive sur le balcon.

On a une vue magnifique sur les toits des bâtiments en face, ainsi que sur la piscine.

On n’est pas orienté vers le lac, mais par contre on est orienté vers MK et ça… c’est génial, et vous comprendrez vite pourquoi !
Nous prenons nos quartiers dans cette immense chambre. Il y a tellement de place ! Les lits sont tellement hauts que je suis obligée de faire un petit bond pour pouvoir y monter.
En plus d’être hauts, ils sont très larges, et ultra confortables.

La déco est simple et raffinée, et le canapé est très confortable.

De plus, un set d’accueil avec une bouilloire et du thé/café est à notre disposition dans la chambre.

Cette chambre est exactement comme je me l’imaginais.

Franchement, ça a presque été un soulagement cette chambre. Le Port Orleans Riverside est un très beau resort, mais les chambres font vieilles et sont plutôt sombres. C’est un style en soi, pas de problème avec ça, mais lorsque l’on rentre dans le Grand Floridian, et en plus dans la chambre, c’est tellement lumineux qu’on se sent enfin respirer. C’est peut-être débile comme impression, mais j’avais l’impression d’être un peu enfermé dans la chambre du POR par rapport à celle-ci.
Sinon, pour la chambre en elle-même, c’est la même taille de salle de bain que le POR, toujours 2 vasques, mais on passe aux produits SPA+ pour les soins. Contrairement au POR, il y a une sorte de « dressing » à l’entrée pour planquer les habits et les valises. Et pour la chambre, tout est plus grand : l’espace, les lits, un balcon… et la vue est superbe.
Vous l’aurez compris, on est très satisfait de cette chambre :p

Voici un visuel de tous les produits que l’on a eu seulement au Grand Floridian, et tous en même temps :

Non non, vous ne rêvez pas, vous avez bien tout ça dans la salle de bain x)

J’en profite pour vous montrer la différence avec la Cruise Line :

Finalement, nous étions venus juste déposer nos valises, mais, on était tellement bien, que nous sommes restés à profiter de notre chambre jusqu’à 14h.

Quand je me suis allongé sur le lit, c’était tellement confortable que je n’arrivais plus à bouger. Donc disons qu’on a pas vraiment vu le temps passer :p

Mais à un moment, il faut quand même se bouger, parce que nous avons prévu de retourner à Animal Kingdom.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.