[Floride] Jour 13 : De la Nouvelle-Orléans au charme victorien – Partie 2

A 14h15, nous sommes dans la voiture, en route pour le parc des animaux que nous atteignons en 10 minutes. Nous arrivons à avoir un tram directement pour nous conduire aux portes du parc.
Petite surprise en arrivant, un grand sapin a élu domicile juste à l’entrée du parc. Noël s’est encore plus installé sur le complexe touristique.

Ca fait déjà bizarre avec la température, mais avec l’ambiance Animal Kingdom, ça l’est encore plus x) 

Les figurines décorant le sapin représentent plusieurs animaux, et cela rend très bien.

Je ne porte toujours pas Animal Kingdom dans mon cœur, mais je suis quand même ravie de refouler le parc et de nouveau pouvoir admirer les belles sculptures de bois du Tree of Life notamment.

Ca n’est toujours pas mon parc préféré, mais ça change de d’habitude :p 

Cette fois, nous prenons un peu le temps de nous attarder dans l’entrée, où nous pouvons observer des perroquets, mais également des iguanes.

Je sais toujours pas comment elle a fait, elle avec sa crainte des oiseaux, c’était pas gagné :p

Nous prenons ensuite la direction de « Meet Favorite Disney Pals », où nous avons choisi d’utiliser notre premier FastPass de la journée. En route, nous croisons une animation de rue, avec des danseurs, des échassiers, et un chanteur, très sympathique.

Le fait d’avoir des FastPass nous permet d’échapper à la file d’attente d’une heure en Stand By. Et pourtant, je me souviens qu’on avait quand même pas mal attendu dans une petite entrée. J’avais limite l’impression qu’on nous avait oublié à un moment… Je m’attendais juste à rencontrer Mickey et Minnie à cette photolocation, mais je ne m’attendais pas à les voir en tenues d’hiver. La pièce a été thématisée pour Noël et ça a été une assez bonne surprise quand nous l’avons découvert.
Nous avons été accueilli à bras ouverts et très gaiement par nos chères souris, qui ont énormément appréciées nos badges Raiponce que nous avions choisi de porter pour la fin de séjour. Ce fut un très beau moment que j’ai apprécié. Nous n’avons pas du tout été pressés par le photographe.

Mickey et Minnie deviendront tout fous et tout contents lorsqu’ils apprendront avec les badges que nous nous sommes tout juste fiancés. C’est pour cela qu’on peut voir Mickey me faire des gestes sur la première photo et Minnie s’occuper d’Elia pendant ce temps-là. Et pour conclure, ils voudront absolument faire la photo « couple » pour fêter notre engagement x)
C’était une très belle rencontre, pas pressée et très sympa. 

Il est temps ensuite d’aller découvrir le premier spectacle de ce parc pour nous : « Finding Nemo – The Musical ».

Et là, c’est un peu cocasse en fait. Compte tenu de ma blessure, je n’ai pas envie d’attendre debout que les portes s’ouvrent, puisque nous sommes arrivés une demi-heure avant le début de la séance. Nous sommes allés expliquer la situation à un CM, qui de prime abord, n’a pas eu l’air de croire que j’avais vraiment un problème à la jambe. Il est donc allé se renseigner auprès de sa chef qui est revenu avec un appareil pour scanner mon MagicBand et a constaté que j’avais bien un accès handicapé activé. Elle nous a donc dis de nous mettre dans la file handicapée, et que comme ça j’aurais accès à la zone dédiée rapidement pour m’assoir.
C’était très gentil de sa part, sauf que ça n’a absolument pas réglé mon problème. En effet, rien de prévu aux alentours pour s’assoir et donc obligée de faire le pied de grue. Ma jambe n’a pas du tout apprécié cette attente d’une demi-heure.

En fait, je voyais Elia un peu souffrir de la jambe depuis ce matin, et je ne voulais pas qu’elle force trop aujourd’hui. Du coup, j’ai proposé qu’on fasse surtout des spectacles afin qu’on soit assis au calme.
Mais avec ce spectacle, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit obligée de rester debout pendant un bon moment… Donc je la voyais se décomposer petit à petit, et c’est pas les notifications de L’Express ou Twitter qui aidait à remonter le moral… 

Par contre effectivement, dès l’ouverture des portes, nous avons rejoint assez rapidement des places assises.

Le spectacle en lui-même ne casse pas 3 pattes à un canard, il est très ciblé public enfantin, mais il est mignon comme tout. On y retrouve d’ailleurs la même musique que dans l’attraction d’EPCOT sur Nemo.

Évidemment, comme pour tous les shows dont l’histoire se passe sous l’eau, à la fin, on a droit à la grande vague de bulle dans la salle qui apporte son charme.

Contente de l’avoir vu une fois, je ne pense pas spécialement le refaire sans avoir un enfant avec moi par contre.

Très franchement, je m’attendais à quelque chose de moins enfantin pour moi, donc ça a un peu été la douche froide quand j’ai vu le début, surtout que c’est moi qui ai un peu poussé pour aller le voir, pendant faire plaisir à Elia avec son amour des poissons (même si je voulais le voir aussi).
J’étais donc moyennement dedans sur le moment, et je confirme qu’Elia m’a dit en plein spectacle « on pari combien qu’ils vont mettre des bulles à la fin ? » avec un regard qui voulait tout dire quand c’est arrivé x)
Avec le recul maintenant, pas de regret de l’avoir vu, mais pas sûr que j’y retournerai en « Must See ».

Direction ensuite la zone Afrique, pour le très célèbre « Festival of the Lion King ». Ici aussi, une animation de rue est en cours.

J’ai entendu tellement de bien de ce spectacle que j’appréhende un peu quand même. Nous sommes dans les derniers à arriver, et les CM nous pressent pour rentrer. Pour autant nous sommes plutôt bien installés et le spectacle a commencé peu de temps après. Tout en haut de la tribune, chez les Lions ! 😀

C’est un très joli spectacle, qui, même s’il ne m’a pas spécialement ému, m’a ravi. Je dirai que c’est l’un des spectacles que j’ai le plus apprécié à disney world, même si je n’ai pas compris toute la logique de l’histoire en fait. Mention spéciale aux tenus des performers que j’ai vraiment trouvé sublime. Parole d’africaine, vous pouvez la croire :p

Avertissement : nous avons vu le vrai musical « The Lion King » à Londres, donc c’est difficile de ne pas faire la comparaison avec :p
Le spectacle était plutôt beau avec pas mal d’interactions avec le public au début. Mention spécial à la personne choisie dans la tribune des girafes pour faire le bruit d’une girafe 😀
J’ai également eu un peu de mal à comprendre le fil de l’histoire, c’est plus une suite continue des grands hits du film plutôt qu’une vraie histoire racontée (le méchant qui arrive en plein milieu pour sa chanson et qui repart jusqu’à la fin par exemple). Par contre, j’ai adoré le jongleur avec le bâton enflammé ! Je m’en suis pas rendu compte, mais je sais qu’Elia m’a dit de fermer la bouche à un moment x) J’avais jamais vu ce genre d’acrobaties, c’était vraiment génial.
Du coup ouais, je pense qu’on pourrait y retourner pour une deuxième visite. 

Lorsque nous ressortons, la nuit est en train de tomber sur le parc.

Nous continuons de faire un petit tour dans cette zone Afrique que je tente de relativiser. On retrouve pas mal de sculptures en bois, notamment dans la boutique, le tout accompagné d’objets « safari ». Ça reste très cliché à mes yeux quand même.

Pour avoir été une fois en Afrique, je retrouve quelques éléments que j’ai pu voir sur place. Maintenant, je comprends que pour Elia ça fasse très cliché. 

Il est 18h et nous décidons de quitter Animal Kingdom. Même s’il nous reste du temps et notamment un FastPass pour Expédition Everest, je suis extrêmement fatiguée, et je ne suis pas franchement motivée. Après petite discussion entre nous, nous décidons que ce sera notre dernière virée à Animal Kingdom.

Et ouais, pas de passage à Dinoland, et surtout, pas de retour dans Expedition Everest (mon amour). Mais Elia passe en premier dans tous les cas : si elle est fatiguée, on rentre. Je ne veux pas que son état empire. 

Nous faisons quelques dernières photos, et repartons direction le parking, sous les lueurs du sapin illuminé.

Ce fut une escapade brève dans un parc pour aujourd’hui, et c’est vers le Polynesian Resort que nous partons, car une réservation nous y attend, à l’Ohana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *