[Floride] Jour 15 : Tout un cinéma – Partie 2

L’horaire de notre 2ème FP arrive, et nous allons d’un pas trainant vers Motors Actions.

Le fait qu’on y aille avec 0 entrain aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Nous nous sommes installés, le spectacle a commencé… et au bout de 15 minutes de show, nous sommes partis. On s‘ennuyait ferme. Aucune originalité par rapport à la version française. On a même surpris les CM en sortant, qui se demandaient pourquoi on partait. On leur a expliqués rapidement qu’on venait de France et que le spectacle ne nous plaisait pas parce qu’on avait le même. Il se sont excusés (je ne comprends toujours pas pourquoi) et nous ont indiqué le chemin à suivre pour sortir.

C’est moi qui avait plus ou moins insisté pour aller le voir parce que je voulais voir la différence avec le nôtre.  Au final, c’est moi qui proposera de repartir vu que ça nous plaisait pas à tous les deux au final…
Par contre, en descendant, j’ai eu l’occasion de voir les voitures passer de très très près puisque le portail pour sortir était bloqué. Ca m’aura au moins permis de voir ça :p

On retourne à Star Tours puisqu’on a du temps, histoire de voir s’il y a moyen de le refaire sans trop d’attente. Peine perdue, il y a plus d’une heure de queue. Je demande donc un accès facilité et obtient un horaire de retour papier, horaire qui chevauche notre 3ème FastPass. On le prend, et on se dit qu’on avisera bien sur le moment.
On profite de ce creux pour se balader tranquillement, observer les décors. Je reçois même un appel de mon père pour me féliciter de nos fiançailles. On fera une longue séance PhotoPass, et c’est à ce moment-là que j’ai réalisé que j’avais le sourire figé maintenant, à force de me faire prendre en photo.

Puis, nous partons pour notre 3ème FP du jour : Rock’n’Roller Coaster. Rock, c’est l’attraction préféré de Mickaël à Disneyland Paris, et donc, je vous laisse imaginer à quel point il attendait de pouvoir tester la version floridienne.

Lorsque nous arrivons à l’entrée FastPass, je me vois remettre par un CM une carte rouge pour le temps d’attente. Vu que j’étais une fervente admiratrice de See you real soon sur Youtube, j’ai été super contente de l’avoir, surtout que pendant le séjour, je l’avais raté 2 fois à 1 ou 2 personnes près.

La fille d’attente est un peu moins belle à mes yeux qu’en France, mais la zone de lancement reste autant impressionnante. Voir les trains partir à toute vitesse, c’est vraiment le côté le plus excitant pour moi dans Rock’n’Roller.

J’ai beaucoup aimé l’attraction, même si ma préférence va légèrement à celle de Paris. Je trouve que le départ de la version floridienne est vraiment au-dessus, tout comme le pré show et l’histoire, mais l’attraction en elle-même m’a offert moins de sensation qu’à paris.

Alors perso, je trouve l’attraction plus cohérente en Floride. On comprend vite qu’on se fait amener dans la limousine des stars et qu’on part avec eux dans un trip à Hollywood, les décors le font bien comprendre dans le ride. Après, niveau attraction globale, je préfère la file d’attente de France, mais les deux se valent, j’ai beaucoup aimé 🙂

On a voulu prendre des photos à la sortie (en plus avec le soleil qui commençait à se coucher), mais le photographe s’est pas mal loupé. Il a été expéditif avec nous, et comme je m’y attendais, les photos n’ont pas été réussi.

On en profite également pour prendre des photos devant la ToT, chose qu’on avait pas encore faite de la journée.

On arrive au bout de la journée, c’est l’heure d’aller manger, à 16h45. Pour cette journée, j’avais réservé au Hollywood and Vine pour le buffet de Noël de Minnie. J’avoue, ce n’est pas du tout le buffet qui m’intéressait, mais les personnages, comme toujours.

Nous sommes d’abord accueillis par un CM qui nous fait patienter quelques minutes ; puis nous entrons dans le restaurant où on peut apercevoir déjà Santa Goofy qui nous accueille.

Puis, on nous accompagne à notre table, où on nous remet des cartes postales, en nous disant qu’elles nous permettront notamment d’accéder au placement privilégié de « Fantasmic » que j’avais pris avec le buffet. Je ne suis pas convaincue, mais soit. On nous sert également un verre de chocolat chaud, pour nous souhaiter la bienvenue.

Nous commençons par faire un tour du buffet, pour voir ce qu’il y a à manger.

Si au niveau du salé le tout n’est pas très attrayant à mes yeux, au niveau du sucré, c’est une explosion de merveille.
Les amateurs de chocolat (dont je ne fais pas parti) apprécieront notamment une magnifique fontaine en chocolat.

Fidèle à moi-même, j’ai gouté un peu de tout, et finalement, c’était quand même bien bon.

Mention spéciale au dessert, évidemment. Malgré mon aversion pour le chocolat, j’ai quand même goutée à une fraise au chocolat, que j’ai trouvé assez bonne.

La tournée des personnages prendra du temps, à tel point qu’on a failli partir sans rencontrer Minnie, ce qui m’aurait beaucoup déçu. Minnie était tellement belle dans sa robe rouge brillante, rien que pour cela, j’étais contente d’avoir succombé à la tentation.

Mon portefeuille par contre a beaucoup moins apprécié lorsque la note finale est arrivée.

Le resto était assez bon, mais c’est vrai que le buffet dessert était largement au-dessus de ce qu’on avait l’habitude de voir dans les autres. Il me semble avoir mangé plus de sucré que de salé pendant ce repas… 

On quitte le resto à 18h20, pour le show de 19h de Fantasmic. La nuit est tombée, et on redécouvre le parc sous de nouvelles couleurs.

Une petite quinzaine de minutes après, on est devant l’entrée de Fantasmic, et comme je m’y attendais, le CM ne nous avait pas donné le bon coupon d’accès. Lorsqu’on a présenté la fameuse carte postale, le CM nous a dit niet, ça ne nous donne pas l’accès à la zone réservée. Parfait, le show commence dans à peine 20 min, pas le temps de faire l’aller-retour jusqu’au resto pour réclamer les fameux coupons, et franchement vu le prix qu’on venait de débourser justement en grande partie pour avoir accès à cette zone, je l’ai bien en travers de la gorge. Je pense alors que sur le ticket de caisse, c’est noté qu’on a payé pour le package, sauf que je ne remettais la main que sur le ticket CB, pas sur la note totale. L’exaspération a commencé à sérieusement me monter au nez, et je ne sais pas si le CM a cru en notre bonne foi, ou alors il ne voulait pas perdre plus de temps, mais il a fini par nous laisser passer.

Finalement, c’est à peine 5 minutes avant le début du show que nous avons pu nous asseoir, pour se rendre compte que le fameux ticket de caisse était avec Mickaël en fait.

Je ne vais pas non plus m’éteindre sur Fantasmic. Mon ressenti est le même que pour Wishes : début et fin superbe, milieu chiant à mourir. Et en plus moi qui n’aime pas du tout Pocahontas, ça a été un long moment de supplice toute la partie sur ce Disney. J’ai au moins beaucoup apprécié la chanson, et surtout le final avec Mickey magicien.

Pour moi, ça n’a pas forcément été sur le moment, mais après coup. J’écoute souvent la BO de Fantasmic que j’aime beaucoup, mais je suis obligé d’admettre que c’est assez plat entre l’intro et le final. Mais pour moi qui adore Mickey Apprenti Sorcier, je suis vraiment accro au finish du show ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *