[Floride] Jour 7 : Une journée “au feeling” – Partie 1

Dimanche 08 Novembre. Cela fait aujourd’hui une semaine que nous sommes arrivés sur le sol US. Le temps passe bien vite quand même.
Pour la première fois du séjour, nous avons une journée pratiquement totalement libre, avec rien de prévu avant la fin de journée. Et avec la fatigue accumulée les derniers jours, c’est grandement bienvenu.
Pas de réveil donc, lorsque j’ouvre les yeux, il est 10h du matin. Mickaël, lui, se réveille à 10h30. Cette nuit nous aura fait un bien fou, car nos batteries ont eu le temps de parfaitement se recharger.

Le temps de se prélasser, se préparer, et une heure plus tard, nous sortons de la fraicheur de notre chambre pour gouter la chaleur extérieure, très brièvement heureusement, puisqu’on se dirige directement vers le food court pour prendre notre premier (et unique d’ailleurs) repas comptoir du resort (sans oublier la traditionnelle enveloppe au passage).

Enfin pas tout à fait, avant cela, nous partons d’abord à la conciergerie afin de se renseigner pour mes lunettes de soleil perdues la veille. La CM nous remettra un papier portant le numéro des objets perdus, ainsi que là où on peut aller directement se renseigner, mais nous dira d’attendre quand même bien 24-48h après la perte avant d’appeler, le temps que tout remonte.

Je suis un peu résolue, et j’ai déjà en tête de m’acheter une autre paire de lunettes de soleil pour le reste du séjour.

Direction donc le « Riverside Mill Food Court ». A vrai dire, comme il n’était pas encore midi, je pensais qu’on trouverait encore certains éléments du petit-déjeuner à disposition (je veux bien évidemment parler de mes précieuses gaufres Mickey). Et bien non, le service du petit déjeuner est déjà terminé, à ma grande tristesse.
Je me résigne donc à opter pour un plat 100% salé, en regardant un peu chaque stand. Je me décide pour le stand des sandwichs, tandis que mon homme prend la direction des burgers. J’aurais dû faire comme lui, parce que moi, pour mon sandwich et ma salade, j’ai attendu une plombe au comptoir ! Les CM passaient derrières, voyaient que la queue s’agrandissait, mais n’en avait tout simplement rien à faire. Finalement, un papa qui était avec environ 3 personnes derrières moi (j’étais deuxième de la file) a fini par commencer à s’énerver, et là, magie, un CM est venu prendre nos commandes.
J’ai voulu faire diététique, et j’ai donc pris un « Roast Beef Melt Sandwich » avec du Coleslaw, et en dessert, j’ai voulu me laisser tenter par une « Apple Blossom », sauf que la CM a été tellement adorable qu’elle m’a offert un topping (je sais pas du tout pourquoi) : une ENORME boule de glace par dessus xD. Pour la diététique, on repassera. En boisson, je choisis un coca en bouteille, et je vais enfin rejoindre mon cher et tendre qui m’attend depuis un moment déjà.
Lui, il a choisi un « Southern Fire Fried Chicken Sandwich » avec des frites, un cheesecake avec un topping aux fruits rouges et une bouteille de Fanta orange.
On utilise nos crédits comptoir, et on va s’installer au calme pour manger tout ça.

L’attente a été longue, mais au moins mon sandwich était bon, quoiqu’un peu trop copieux quand même. Quand je l’ai terminé, j’était bien contente d’avoir opté pour le coleslaw et non les frites, et j’ai eu énormément de mal à finir mon dessert (elle était bien gentille la CM, mais la boule de glace était presque aussi grosse que la tarte aux pommes en dessous).

Le burger de Mickaël m’a fait énormément envie au début (j’adore le poulet, donc bon).

Le burger était pas mauvais effectivement, et ça permettait de changer de d’habitude.

Vous remarquerez avec l’énorme masse de fruits rouges que je suis passé avec la même dame que celle qui a donné une boule de glace en plus à Elia ! Je ne suis même plus sur d’avoir fini le dessert tellement ça remplissait le ventre.

On mangera tranquillement pendant une demi-heure, tout en planifiant ce qu’on veut faire par la suite. Puisque nous devons aller chercher notre Gift Card (offerte grâce à la réservation sur le site UK) , nous décidons de prendre l’après-midi pour découvrir Disney Spring. La question qui se pose alors est de savoir si on y va en voiture ou pas. D’après les échos de l’époque, ce n’était pas une bonne idée d’y aller en voiture, donc nous optons pour prendre la navette fluviale qui relie le POR à Disney Spring, et dont l’embarcation se fait juste en face du food court.

Comme la navette n’est pas encore là, j’en profite pour prendre quelques photos, jusqu’à ce qu’elle arrive.

Mauvaise idée, puisque des gens arrivés après nous en profiteront pour nous passer devant comme si de rien n’était, et donc prendrons notre place dans le petit bateau. Super sympa dis donc.

On sera bon pour attendre une seconde navette, donc on aura attendu environ une bonne demi-heure.

On a beau être à Disney, les gens restent les gens. Si vous ne vous collez pas aux autres devant la passerelle de l’embarcadère, les autres prendront alors la place.
En tout cas, l’attente m’avais parue interminable, vraiment.

C’est vraiment une toute petite navette avec très peu de place. C’est en l’empruntant que nous aurons notre premier aperçu du French Quarter, puisqu’elle y fait un arrêt avant de poursuivre vers Spring. Autant dire qu’il ne faut pas être pressé quand on choisit ce mode de déplacement. Mais ça permet de faire une très belle balade sur la rivière, et voir de très jolies villas du « Treehouse Villas », faisant partie du « Saratoga Spring Resort & Spa ».

Du Riverside à l’entrée de Spring, nous avons mis en tout 15 minutes.

Soyons parfaitement clair : Spring ne m’a jamais intéressé plus que ça dans la préparation du séjour. J’avais prévu qu’on y aille, mais sans vraiment pousser à fond, tout simplement à cause de mon problème avec la foule. Donc c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai foulé le sol ce jour là.

Moi j’avais bien envie d’y aller, mais plus pour la balade et la découverte aussi.

Et comme un accueil chaleureux, nous avons découvert en première boutique, « Days of Christmas », ou la boutique de tous les maux pour les gens qui comme moi adorent les décos de Noël.

N’ayons pas peur des mots : moi c’est les pin’s, elle c’est les décorations de Noël.

Et il faut dire qu’il y a du choix, un choix de fou, pour tous les goûts, pour toutes les couleurs. De quoi faire des folies, vu le prix d’une seule déco dans cette boutique.

J’ai beaucoup aimé les différentes inscriptions qu’on pouvait trouver parsemées un peu partout dans la boutique, un peu comme un calendrier de l’avent.

En fait ça reprend une chanson d’un air très connu venant des US.

Après beaucoup d’hésitations, on fini quand même par se décider, et à craquer pour plusieurs décorations, dont cette superbe tête de mickey.

Et ça sera tout l’objet de mon désespoir et de ma rancœur envers WDW, le petit truc qui a fait que non, au final l’endroit le plus magique du monde peut se révéler être malhonnête à souhait.
Nous avons acheté nos décos, et avons choisi de les faire envoyer à notre hôtel. Procédure classique… sauf que le colis n’est jamais arrivé avant notre départ, et ce n’est qu’une fois rentré en France, après avoir fait une recherche, qu’ils l’ont retrouvé, mais nous on dit que ça serait à nous de payer l’envoi à l’international même si c’était de leur faute. On a râlé, au final ils ont accepté de nous l’envoyer gratuitement si on acceptait d’être patient… sauf que jusqu’à aujourd’hui, je n’ai aucune nouvelle de mes achats. $150 offert comme ça gratos, la pilule a beaucoup de mal à passer, toujours aujourd’hui. BREF !

C’est ma grosse déception aussi, la couronne était super belle, et on avait aussi pris une décoration Wall-e que j’aimais beaucoup. Quand on les a appelé, ils nous ont dis cash qu’avec les frais de ports, ça nous reviendrait moins cher de repasser une commande entière sur leur site US…
Sinon, malgré ça, la boutique est très jolie avec énormément de choix. Faites juste attention quand vous demandez à recevoir des articles à l’hôtel.

Quand on sort, un photographe est devant une des façades de la boutique pour prendre une carte de vœux avec les guests. Nous en profitons pour faire notre première photo du jour.

On décide ensuite d’aller dans les boutiques d’en face, en commençant par « Design-A-Tee ».

On s‘amuse un peu sur l’écran de personnalisation, mais nous n’avons rien acheté, quoique ça aurait été du plus bel effet celui ci xD.

Ensuite, nous sommes passé du coté obscur une seconde fois, en entrant dans « Art of Disney ». Mon Dieu, que des merveilles dans cette boutique. Des tableaux, des figurines à pertes de vue, tous plus beaux les uns que les autres.

(qu’est ce que je donnerais pas pour avoir ce tableau chez moi …)

(celui là aussi)

On passera un temps fou dans cette boutique à baver, à coup de « ah si j’étais riche », mais on sera raisonnables, et on se contentera d’acheter des cartes postales, les seules jolies (à nos yeux) qu’on a réussi à trouver sur tout le complexe.

Si j’avais pu, y’avais tellement de trucs que j’aurai pu prendre dans cette boutique… Ce qui permet de se limiter, c’est qu’on sait que les tableaux c’est compliqué à ramener dans l’avion.
Pour la petite anecdote, ils ont également le service « The Art of Disney on Demand » (encore heureux…), mais sur le service, on peut également y trouver les posters de Disneyland Paris, donc Phantom Manor par exemple 😀

On sort de Art of Disney et entrons plus en profondeur dans Spring. Je remarque rapidement la présence du « Rainforest Cafe » dont la décoration extérieure ne peut que rappeler notre version parisienne.

On remarquera par contre l’énorme volcan dont on entend l’éruption de l’autre côté du parc !

On arrive devant le « Goofy’s Candy Company », et comme j’ai toujours rêvé de rentrer dans cette boutique (j’adore aussi les bonbons), l’arrêt est obligatoire à mes yeux !

Ce magasin, c’est le paradis des sucreries (et surement le cauchemar des dentistes par la même occasion xD)

Nous avons d’ailleurs eu l’occasion de pouvoir observer les CM entrain de faire les très jolies friandises à base de pomme.

Mais une fois de plus, nous ressortons bredouille de ce magasin offrant de quoi grignoter, puisque nous n’avions pas une once de faim à ce moment là. Et personnellement, même si je trouve très jolie toutes ces friandises, je n’oserais pas les manger, et je suis à 99% sure que je les aurais trouvés bien trop sucrées.

Pareil pour moi, je ne me voyais pas du tout manger ce qu’on a pu y trouver. Même si c’était très jolie, j’imagine pas la dose de sucre là dedans ! Elia ne l’a pas dis, mais je vous laisse aussi imaginer l’odeur dans la boutique :p

On a ensuite fait un passage très rapide à « LittleMissMatched » et « Marketplace Fun Finds » où nous ne nous sommes pas du tout attardé car rien ne nous intéressait.

On ne s’est pas attardé dans Fun Finds, à l’exception pour y acheter un truc qu’on avait vu depuis le début du séjour : un antenna topper !
Objet trouvable quasiment partout aux US, mais que je n’ai jamais vu en France, on a adoré le principe. Donc quitte à en prendre un, autant prendre un personnage que j’affectionne particulièrement : Mickey Sorcerer 😀
C’est du plus bel effet sur la voiture, on en a eu 2 pour environ $7.

On est passé devant un petit kiosque qui vendait des objets pour gaucher, j’ai adoré leurs produits. Aujourd’hui, je regrette de ne pas avoir craquer pour un de leur magnet ou un de leur mug (les mugs c’est souvent le truc qui me fait râler en tant que gauchère lorsque je veux en acheter un).

Et finalement, on arrive à la boutique de toutes les convoitises de Mickaël, je vous laisse deviner…

La boutique de pin trading 😀 ! Forcément. Le passage était obligatoire, et nous nous y arrêterons un bon moment. Evidement, Mickaël y prendra, comme toujours, des pins, mais je ne pourrai pas vous dire combien ni lesquels.

J’avais ressorti ma lanière de pin’s pour l’occasion, mais je finirai sans échange, rien ne m’intéressera au final. Dans cette boutique, 4 pin’s OE plus « basiques » que d’habitude :

Moi pendant ce temps là, j’ai surtout regardé un peu la boutique. Je l’ai trouvé sympa, y avait des explications sur ce qu’est le pin trading, comment ça fonctionne.

A ce stade, je commence à être un peu fatiguée et j’ai envie d’abréger un peu la visite. On passe devant « Once Upon a Toy », mais on ne s’y arrête pas, on continue tout droit vers « World of Disney », facilement repérable de loin à Stitch qui arrose les passants.

Ca va surement vous surprendre, mais c’était surtout des enfants en dessous :p

Le World of Disney est gigantesque, avec une belle décoration au plafond. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi grand.

Alors qu’on essaye de se diriger dans ce magasin, je reçois un message d’une amie qui me demande si je peux lui acheter un Tsum Tsum qui vient tout juste de sortir. Manque de pot pour nous, dans Springs, les Tsum Tsums sont vendus exclusivement à Once Upon a Toy. Moi qui ne voulait pas y aller cette fois, c’est raté. Mais comme je l’aime beaucoup mon amie, je suis prête à y aller.

Pour cette visite de World of Disney, on aura droit à un joli rideau pour tout le fond du magasin. Noël arrivant, cette partie était en cours de préparation pour la décoration et les produits.

Demi-tour donc, en se faufilant parmi la foule.

Et en effet, dès l’entrée, on repère le point de vente des Tsum Tsums. Par contre, je ne vois pas celui que mon amie voulait. Une CM arrive en même temps avec un chariot rempli pour le réassort, et dedans, il y a exactement le modèle qu’elle voulait. Ça aura été vite trouvé au final.

Once Upon a Toy est très beau comme magasin. J’ai beaucoup aimé le petit train qui fait le tour au plafond.

Et on retourne à World of Disney, pour arpenter le parcours du combattant pour récupérer notre Gift Card.
J’en profite pour regarder les lunettes de soleil et en prend une paire rapidement, à pas trop cher. La seule chose qui me dérange dessus, c’est la tête de Minnie en diamant sur un des cotés, sinon globalement, elles ne sont pas trop moches.

Le temps de passer en caisse (magnifiquement thématisée sur la belle et la bête d’ailleurs) …

… et nous repartons, enrichi de $200 !

Pour rentrer au POR, nous choisissons cette fois de prendre le bus. Nous arrivons à l’arrêt pour 16h10 où notre navette est déjà présente. Nous partirons à peine 5 minutes plus tard pour un trajet de 15 minutes.

On descend du bus, et on prend directement la voiture, direction notre parc chéri du séjour !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.