[Floride] Jour 7 : Une journée en mer – Partie 3

Now it’s time to say good bye

A son retour dans la cabine, j’abandonne Mickaël et Hanaé pour aller faire un peu de shopping. J’ai en tête d’acheter un sweat qui avait tapé dans l’oeil de mon homme, et de me prendre aussi un tee-shirt repéré le premier jour de la croisière. Si j’arrive facilement à retrouver le sweet en question, aucune trace du tee-shirt que je souhaite prendre. Douche froide pour moi, surtout que tous les autres disponibles qui me plaisent coutent 50$. J’achète tout de même en plus du sweat une peluche Mickey commandant pour Hanaé, et des Tsum Tsum exclusifs DCL pour offrir à une amie.

Je fais un long arrêt à discuter avec Ludivine des futurs bateaux qui arrivent. On se prend à rêver toutes les 2 de DCL en Asie. J’apprends aussi un peu plus sur les conditions de travail des CM, la période qu’ils font en mer avant de rentrer chez eux etc. Ca me permet de me rendre compte que chaque métier sur le bateau à ses propres règles en fait. Ca semble logique, ce n’est pas forcément la même charge de travail quand on est en boutique ou serveur ou encore character. 

Quand je retourne en cabine, je découvre tout le monde endormi.

Moi pendant ce temps là, j’étais en train de lire les documents du DVC que j’avais eu le matin, surtout qu’Hanaé était en train de dormir. Puis au fur et à mesure de la lecture, je me suis laissé emporter pour une petite sieste.

Vu l’heure avancée, je réveille Mickaël et lui offre son sweat. Je préfère le faire directement parce que je ne suis pas certaine de la taille que j’ai prise, et s’il faut le changer, il faut qu’on puisse aller en boutique avant d’aller manger. Il lui va bien, mais on craint qu’il rétrécisse au premier lavage donc on décide d’aller l’échanger.

Et comme on a bien fait mon dieu. Il a rétréci direct au premier lavage, et il me va comme un gant grâce à ça. Je pense que si on avait pris la taille en dessous, on s’en serait mordus les doigts longtemps.

Je finis de ranger les dernières affaires dans les valises, et je les sors devant notre cabine.

Ca y est, cette fois, ça sent vraiment la fin de la croisière et j’ai beaucoup d’émotions qui montent. Avant de retourner à la boutique, nous croisons Craig, ce qui me permet de lui remettre en main propre ses gratuities.

On y retrouve Oksana, avec qui nous faisons une photo. Elle est émue aussi et triste de devoir bientôt dire au revoir à Hanaé. Elle nous fait le changement du sweat et nous partons pour le Lumiere’s, notre dernier restaurant de la croisière.

On a également passé un petit moment dans la boutique à attendre que Ludivine soit disponible pour lui dire au revoir, mais on a pas réussi à se croiser… pour le moment.

En attendant, Elia essaie des oreilles qui lui font de l’oeil.

Le repas sera plus un grand moment d’au revoir collectif. On partage nos ressentis avec notre crew, on les remercie chaleureusement pour tout en leur donnant leurs gratuities, on fait des photos, tout ça en mangeant encore et toujours de bon plats. 

J’ai toujours été déçu qu’on ai pas vraiment de photos de notre crew sur la première croisière, donc je voulais vraiment avoir ces photos cette fois.

A la fin du repas, on retourne une nouvelle fois à la boutique pour les derniers adieux à Ludivine et Oksana. Oksana ne retient pas ses larmes cette fois et dit à Hanaé qu’elle va énormément lui manquer, en lui faisant un calin. Elle lui dira une phrase qui me mettra aussi les larmes aux yeux : “You smell like cotton candy, and you know why? Because it’s the smell of angel”.

Il est temps ensuite d’aller voir le dernier spectacle du lobby. Une fois de plus, il y a énormément de monde. Du coup, on monde 2 niveaux au dessus. Cela permet à Hanaé d’avoir énormément de place pour courir sans rentrer systématiquement dans quelqu’un.

Pour nous ça commence à remonter, mais il faut se rappeler qu’elle ne commençait qu’à peine à apprendre à marcher sans se tenir à quelque chose. A ce moment de la croisière, on dirait pas, mais elle commençait à sacrément bien se débrouiller malgré ses nombreuses chutes.

Ce n’est pas réellement un spectacle, en fait, c’est un dernier meet & greet avec les personnages et les princesses qui dure une petite demi-heure, mais la fin, avec la chanson est toujours hyper émouvante.

Et c’est avec toutes ces belles dernières images en tête que nous retournons pour notre dernière nuit dans notre cabine.

Laisser un commentaire