[Floride] Jour 10 : De retour à Animal Kingdom – Partie 1

Matinée à Springs

Ce vendredi 10 mai, Hanaé et moi nous réveillons sur les coups de 8h30. Cela fait déjà une petite heure que Mickaël est réveillé de son côté, mais il a préféré nous laisser dormir tranquillement. 

C’est compliqué ce séjour. Autant y’a des matins où j’arrive pas du tout à me réveiller, autant y’en a d’autres où je me réveille super tôt…

Nous nous levons tranquillement puisque nous avons une matinée de libre. La petite a bien dormi et est de bonne humeur. Avant de lui donner son petit déjeuner, je décide de lui faire prendre une douche. Hanaé n’est pas friande des douches, elle préfère largement le bain où elle peut jouer longtemps. Là étonnamment, elle se laisse faire et se prête même au jeu. Je passe le relais à son père pour qu’il la prépare le temps que je prenne ma douche également.

Pour ce matin donc, nous décidons d’aller à Disney Spring. Nous avons notre gift card à aller récupérer à World of Disney, et puisque nous n’avions rien prévu de particulier, c’est une bonne occasion. A 10h on quitte le Coronado, sans le ballon d’Hanaé cette fois, pour 20 petites minutes de trajet. 

On se gare facilement au parking, et lorsqu’on sort, on tombe sur une zone sans palissade, ce qui nous change. En effet, la dernière fois, Springs était encore tout neuf et beaucoup de boutiques/restaurants étaient encore en constructions. Là ça a pas mal changé, la circulation est fluide et on flâne agréablement. 

Et puis surtout cette fois, on sait que y’a plusieurs parkings autour de Springs, donc on se charge de se garer à celui le plus prêt de notre destination.

On passe bien évidemment au Lego Store avant d’arriver à WoD, et bien sûr, Mickaël a envie de dévaliser la boutique. 

Je serai pas contre le château Disney en Lego, mais c’est un peu hors budget 👌

WoD est un véritable temple de consommation Disneyenne. Dès notre entrée, nous sommes attirés par le merchandising sur le Dining Plan et les snacks des parcs. Il faut avouer qu’avant même de le voir, nous avions été séduit en lisant les blogs et en voyant les articles dans les vlogs de nos youtubeurs préférés. La collection est vraiment sympathique, mais mon dieu que c’est cher! C’est du Disney donc forcément on sait que ça va couter un certain prix, mais il faut avouer que quand on voit que 2 pauvres torchons coûtent déjà 20$, ça calme directement.

Et pourtant, on les prendra quand même ces torchons. Cette collection me faisait de l’oeil depuis avant même le départ, donc j’étais déjà décidé à prendre quelque chose. Mais du coup, vu le prix, on se limitera à ça dans cette gamme.

On partira trouver quelqu’un pour avoir notre fameuse gift card, sauf que ça ne se fait pas en un claquement de doigts. La CM qui s’occupe de nous nous demandera de revenir un peu plus tard pour pouvoir la récupérer. Par grave, ça laisse le temps de faire le tour de la boutique. D’ailleurs, je dis boutique, mais vu la taille et la quantité d’articles, je sais pas si on peut encore appeler ça une simple boutique.

On profite de notre présence dans cette boutique qui propose un large panel de produits pour sélectionner des souvenirs à ramener à nos plus proches amis. On se choisit chacun un article coup de coeur également. Pour moi, ce sera un tee-shirt “Drama Llama” Kuzco et pour Mickaël un tee-shirt avec une boussole pointant les 4 parcs floridien en ayant au centre Mickey. Au final, on dépensera totalement notre gift card sur place, sans même avoir cédé sur la moitié des choses qui nous faisait envie.

A 12h nous retournons au parking, direction l’Animal Kingdom Lodge. En effet, ce midi nous avons une réservation pour un restaurant très plébiscité de ce resort : le Sanaa. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas pris le ballon d’Hanaé avec nous. Nous avions prévu de passer le reste de la journée dans la zone d’Animal Kingdom, et les ballons ne sont pas autorisés dans ce parc pour protéger les animaux.

Ce n’est pas un mystère pour beaucoup, mais je suis très réservée sur l’Animal Kingdom Lodge. Venant d’un pays africain, j’ai toujours peur de me retrouver confrontée à de gros clichés, et forcément, de la même façon qu’un Français ne se tournerait pas directement vers un resort basé sur la France pour ses vacances, je n’ai aucune envie de séjourner dans un resort thématique sur quelque chose que je connais par coeur. 

C’est pour cette raison que nous n’avons même pas mis les pieds dans ce resort en 2015. 4 ans après, je suis moins catégorique et j’ai volontiers accepté qu’on y mange.

Par ici la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.